La Philharmonie part
en croisière lors
du concert de Gala

Concert gala 2017

La Philharmonie part en croisière lors du concert de Gala

L’automne et l’hiver, saisons froides et humides. Période pendant laquelle nous préférons rester assis au chaud dans un canapé, blottis l’un contre l’autre, juste pour savourer quelques moments d’intimité. Mais aussi la période pendant laquelle nous rêvons du printemps et de l'été, des longues journées, des repas partagés avec des amis dans le jardin. Période durant laquelle rejaillissent les souvenirs de vacances, récentes ou plus lointaines, passées au bord de la Méditerranée. La Méditerranée, dont l'eau est aussi bleue que le ciel, région où la lumière est plus vive, les odeurs plus intenses, et où la vie est une promesse.

C'était cette promesse que la Philharmonie de Jette voulait honorer cette année. Le public recevrait une carte d'embarquement et ferait une croisière sur la Méditerranée à bord de notre bateau. Rendez-vous à Venise pour le départ, ensuite cap sur la Grèce, deux escales au Moyen-Orient, puis l’Italie bien sûr, on se permettrait bien un petit détour par le Portugal, pour terminer de manière festive en Espagne. En arrière-plan, on projetterait des photos des pays visités. L'idée était assez chaude, mais on ne pouvait pas en dire autant de l’église Sainte-Claire. En raison d'une panne de chauffage, répétition générale avec à peine 13 degrés le vendredi soir. Ceux qui voulaient se réchauffer étaient bons pour aller se dégourdir les jambes. Le samedi matin, le comité se mobilisait en urgence pour louer trois canons à chaleur, ce qui rendit l’église Sainte-Claire probablement plus chaude que jamais. Méditerranée, olé, donc.

Les morceaux joués n’avaient pas grand-chose en commun en dehors de leur thème. Musique classique (l'Arlésienne de Georges Bizet et Uma Noita em Lisboa d’Alvaro Reis), musique de film (Lawrence d'Arabie de Maurice Jarre), big band (Big Bands in Concert de Bob Lowden et The Love Boat de Charlie Fox), chanson (Méditerranée de Francis Lopez et Alexandrie Alexandra de Claude François), tous les genres musicaux y sont passés. Avec toute l’habileté requise pour aborder ce programme varié, le Capitaine Stubbing Lecomte dirigea son navire, le Philharmonic Princess, à travers les vagues. Juste avant la destination finale, l'équipage et les invités dansèrent encore sur La Fiesta Se Calienta, un numéro de salsa chaud bouillant dans lequel toute pensée sombre disparaissait comme neige au soleil.

La Philharmonie ne serait pas la Philharmonie sans l’engagement de nombreuses personnes, à commencer par notre président Roger Vinette. Après vingt ans de fonction, c’était le moment de le mettre à l’honneur, en présence du bourgmestre de Jette et vice-président d’honneur Hervé Doyen, du premier échevin Geoffrey Lepers, ainsi que de Joris Poschet, sénateur et député au Parlement flamand.

Le Philharmonic Princess prendra à nouveau la mer, ce sera au printemps, à Etterbeek, avant de rester définitivement amarré au port. Si vous voulez être à nouveau de la partie, vous trouverez les dates de départ via le calendrier sur notre site web.

©  Philharmonie Royale de Jette 2019